Films/Noëlle Pujol


Les Lettres de Didier, 2021, 66mn

Un frère écrit à sa sœur. Un frère aime sa sœur. Est-il vrai qu’on peut s’attacher une jeune femme par l’écriture ?
L’ambition est grande. Correspondance longue de 149 lettres, ce film est basé sur les lettres que m’a adressées mon frère Didier.
Deux acteurs portent son écriture poétique à la perception inédite. Axel Bogousslavsky et Nathalie Richard sont le frère et la sœur.
Ils chantent, ils dansent sur les routes, en voyage, au pays de la Didierlangue.
Pari fou, oui, drôle, délirant, celui d’une fable, où la langue française est ici bousculée.
Troisième volet de la trilogie formée par Histoire racontée par Jean Dougnac (FID 2010) et Le Dossier 332,
ce film explore comment l’écriture, l’expérience d’un langage hybride, fabriquent un film d’amour.


A brother writes to his sister. A brother loves his sister. is it true that one can keep a young woman through writing?
The ambition is great. A long correspondence of 149 letters, this film is based on the letters that my brother Didier wrote to me.
Two actors carry his poetic writing to a new perception. Axel Bogousslavsky and Nathalie Richard are the brother and sister.
They sing, they dance on the roads, on a journey, in the land of « Didierlangue ».A crazy bet, yes, funny, delirious, that of a fable,
where the French language is shaken up.This film explores how writing and the experience of a hybrid language create a film about love.

Réalisation: Noëlle Pujol
Image et Son : Andreas Bolm et Noëlle Pujol
Montage : Claire Atherton
Mixage : Eric Lesachet
Etalonnage : Eric Salleron
Traduction anglais : Sublimages
Production : Noëlle Pujol & Pickpocket Production
Avec le Soutien du CNAP (Image Mouvement) et la participation de La Région Occitanie, MRAC Sérignan